Vous êtes ici

Présentation

L'ostéopathie, en s'intéressant à des hormones et des systèmes nerveux, s'appuie sur des logiques de construction biologique.

Tout symptôme est le résultat d'une désorganisation. Les muscles, les os, les organes souffrants ne sont plus intégrés dans une continuité du corps. Ces zones souffrantes handicapent notre quotidien. Le travail du micro-ostéopathe est de trouver l'origine de cette désorganisation.
L'ostéopathie n'est pas un massage, ni une manipulation. Cette méthode  met en évidence une situation biologique en relation avec l’histoire de la personne. C'est sur cette construction du symptôme que l'ostéopathe agit.

Pour soigner, il intervient sur des zones corporelles stratégiques. Face à un événement marquant dans la vie d’un patient,  infectieux, traumatique, toxique, émotionnel, une désorganisation du vivant s'est installée progressivement. Cette désorganisation est perçue  par la présence dans ses mains d'une densité anormale. Quelques soient les symptômes sur des muscles, sur des articulations sur les viscères, ils sont perçus par l'ostéopathe comme une désadaptation de systèmes nerveux et de systèmes hormonaux.

Les outils ostéopathiques sont ses mains. Il les pose sur des zones corporelles stratégiques, qui sont en fait les traces de la construction de l’espèce humaine. C’est une utilisation de ces  traces qui va permettre d’obtenir   le soulagement du patient. Le symptôme est une désorganisation, le soin une réorganisation.

L'ostéopathie, à mon sens, a pour objectif de faire prévaloir la continuité des systèmes biologiques qui ont construit l'Homme.

Philippe Petit a pratiqué la kinésithérapie dans des services spécialisés destinés à des prématurés, des nouveaux nés puis l’ostéopathie en crèche. Il a enseigné l’ostéopathie, l’anatomie, la kinésithérapie auprès des Hôpitaux de Paris pendant 10 ans dans une école d’infirmières de l’hôpital Tenon à Paris.
Il s’est ensuite intéressé à l’anatomie comparée entre les espèces pour comprendre les mécanismes du soin manuel et son efficacité.

Il est l’auteur de deux ouvrages :

-«  Notre corps n’est que mémoire- l’Evolution, un savoir-faire pour se soigner »- Lanore.

-"Le corps en devenir, un être en devenir- Ostéopathie et Paléontologie" aux éditions Dangles, un ouvrage sur l'utilisation de l'ostéopathie pour agir sur des systèmes nerveux, sur des hormones.

Philippe Petit réalise et anime depuis plus de trois ans une émission scientifique sur idfm 98 chaque Lundi de 17h à 18h. « A l’écoute de l’Evolution »- du big bang à l’origine des espèces ». Les invités sont des chercheurs du CNRS, du Muséum d’Histoires Naturelles, des Universités.