Vous êtes ici

Présentation

Quelque soit la médecine, la guérison est en premier lieu une évolution.

L'ostéopathie répond aussi à ce critère. 

La vie est instable : plasticité du monde vivant

La vie est instable: la plasticité du vivant est d’avoir mémorisé des adaptations qui sont des solutions en attente

La plasticité biologique est vie à  intérieure comparable à un système de turbulences. Ce paysage intérieur mouvant biologique répond à un environnement actif.

Le symptôme étant une construction « en chair et en os », tous les symptômes intéressent les ostéopathes.

Le corps humain est un système en devenir: malléabilité du corps humain. 

Des raisons de se fier à sa perception: l’ostéopathe « voit avec ses doigts ».

Changement de concept anatomique :de la dissection de cadavres à l’anatomie évolutive du vivant -de l'Hôpital au Muséum. 

Accepter de changer nos habitudes de réflexion et d’analyse: le symptôme est une innovation dans une anatomie évolutive

Les gestes de l’ostéopathe consistent à mettre en évidence :

des désorganisations du vivant en terme d’acquisitions paléontologiques au cours du temps, 

des désorganisations qui déclencheront des symptômes à court, moyen, long terme sur zone ou à distance sur un corps humain.