Vous êtes ici

"Horriblement Humain "Conférence Sorbonne Nouvelle Paris III

Date de l'émission: 
Jeudi 31 Mars 2016
UNE PROGRAMATION AUTOUR DU FREAK SHOW ET DU REGARD SUR LA MONSTRUOSITÉ
 
 
L’exposition Horriblement Humains retrace l’histoire du Freak Show, depuis ses origines dans les années 1840, jusqu’aux formes de freaks modernes, telles que les bodybuilders ou encore les artistes d’art contemporain qui mettent en scène la déformation de leur corps lors de performance. De nombreux documents sont présentés au public : des photographies de freaks, des cartes de visites, des dossiers médicaux, desaffiches reproduites, mais aussi des extraits de films seront projetés.
 
Conférence "Un regard scientifique sur les monstruosités". Philippe Petit, ostéopathe de métier, affilie son travail à un pont entre l'Hôpital, où il était enseignant, et le Muséum national d'Histoire naturelle, lieu de recherches et de rencontres scientifiques. Il associe sa recherche scientifique à une démarche artistique, à l'image de nombreux chercheurs dans le passé. Son intervention sera l'occasion de tisser un lien entre les douleurs et les maladies vues comme des désorganisations internes semblables à des monstruosités. Ces maladies, étant parfois vécues comme telles par ceux qui les subissent, sont abordées au regard du travail du naturaliste, EtienneGeoffroy-Saint-Hilaire, qui au XIXème siècle a utilisé les monstruositéspour expliquer la construction desespèces.
 
Charlotte Ricci - Un regard sociologique sur la différence et le handicap Doctorante à Paris 8, Charlotte Ricci prépare une thèse ayant pour objet "Les êtres « hors normes » sur la scène contemporaine française" et propose d'intervenir sur le phénomène de spectacularisation de la différence, en passant par le “monstre de foire” d'antan à la personne marquée physiquement.
Bruno Nassim Aboudrar - Les femmes à barbe aux détours de l’histoire de la peinture Spécialiste de la théorie des Arts, Bruno Nassim Aboudrar présente l’évocation de quelques tableaux classiques (XVIe – XVIIe s) représentant des femmes à barbesou des femmes velues permet d’appréhender la curiosité de l’époque envers cette catégorie de « monstres » qui trouble les frontières de genre (masculin/féminin), mais aussi d’espèce (humains/animaux). Il apparaît alors que le regard porté sur ces personnages rares est bien plus sensible et respectueux qu’il le sera par la suite, à l’époque des freaks.
 
Conférence  "L'évolution du rôle des géants du freak" Benjamin Cian-Grangé est fondateur de la Tall Tale Agency, première agence au monde dédiée aux hommes les plus grands de la terre. Tous deux se réunissent à l'occasion d'une discussion et une réflexion sur le rôle des géants, du Freak Show à nos jours.
Sujets abordés: 
Un regard sur la monstruosité - sociologique, scientifique, historique