Vous êtes ici

Notre métier

L'ostéopathie accède à un "autre chose que le corps", un corps en devenir que dévoile une anatomie évolutive. L'ostéopathie est, à mon sens, une synthèse entre un savoir issu des facultés (sciences, médecine) et du muséum d’histoire naturelle

 Anatomie évolutive. L’anatomie classique (muscles, os, viscères) est remplacée par une «anatomie transcendée» selon les termes des naturalistes du 18 et 19 siècle. Il s’agit de repérer les analogies/ ressemblances entre les espèces (cellules, protéines, hormones, muscles, os, etc). Grâce à cette anatomie spécifique, l'ostéopathe soigne des régressions apparues sur un corps en devenir. En facilitant le retour d'une fluidité corporelle, il permet une optimisation des fonctions biologiques ( hormonales et neurologiques en particulier). 

L’Homme est un Pur produit de l’Evolution. Il a en lui toutes les traces des mécanismes qui ont construit le vivant. Véritable muséum d’histoire naturelle, le corps de l’Homme est, pour un ostéopathe, une réalité palpable. Il est composé de bactéries (dans l’intestin), de traces d’insectes (dans les gènes hox), des traces de reptiles (cavité buccale/ épiptérique), des traces de dinosaures (cerveau olfactif).

Un dysfonctionnement, un symptôme présente deux facettes:

  • Un côté pile / les systèmes biologiques mesurables par la médecine classique
  • Un côté face / la désorganisation perceptible dans une anatomie évolutive.